Beignets de maïs aux bananes à l’Africaine

Beignets de maïs aux bananes à l’Africaine

Il est des parfums, qui évoquent des souvenirs, des odeurs qui embaument l’air de nostalgie… L’odeur des beignets de bananes me rappelle ma vie au Cameroun, un pays où manger les beignets est une tradition gastronomique. Il en existe de toutes sortes:

  • Les beignets nature. On les mange en général le matin, à l’heure du p’tit Dej,  le plus souvent accompagnés de bouillie de maïs et/ou un sauté de haricots rouges. Il n’est pas rare de trouver dans  une rue de quartier, au marché, des « Beignetariats », entendez la petite échoppe où « Mami Beignet » ( la dame qui fait les beignets), s’affaire à jeter dans l’huile de la pâte par petits bouts, à un rythme et avec une technique qu’elle seule maîtrise ou à servir les clients qui à cette heure de la matinée sont très souvent nombreux. Chez Mami beignet, on peut manger sur place ou emporter…
  • Les beignets de Manioc, faits à base de tubercule de manioc cru, cuits dans de l’huile de palme, à accompagner avec une purée de piments rouges.
  • Les beignets de bananes, mes préférés quand j’étais petite, sans doute parce qu’ils sont naturellement sucrés. On en vend rarement dans un beignetariat, pour en manger, il faut soit attendre patiemment le passage d’une « mami beignet » ambulante, qui en général ne vend que ça… soit en acheter quand on va au marché, on les trouve en cherchant un peu. Quand on n’a pas envie d’attendre, on peut toujours les faire soi-même. Ils n’égaleront pas les beignets de Mami beignet mais ils seront bons je vous le garantis! Quant à moi ils me font retrouver un brin d’enfance, ils me rappellent des moments qui m’arrachent le sourire… Dire que de simples beignets sont capables de ça!

Pour les faire soi-meme, il faut:

  • Des bananes mûres, très mûres voire tachetées
  • De la farine de maïs

IMG_0073

 

Pour 4 grosses bananes très mûres, prévoir environ 100g de farine. Pour des beignets encore plus sucrés, mettre seulement 80g de farine de maïs.

Ecraser les bananes à la fourchette…

IMG_0076

… Jusqu’à obtenir une purée assez gluante. Ajouter la farine. Bien mélanger.

 

 

Laisser reposer la pâte pendant deux heures.

A l’aide d’une cuillère (à café idéalement), prélever la pâte et jeter dans l’huile de friture préalablement chauffée. Laisser les beignets cuire pendant 3 min, les retourner si besoin afin qu’ils dorent uniformément.

Les laisser refroidir sur du papier absorbant. Puis servir tièdes, ils sont meilleurs ainsi mais se mangent aussi froids. Ils sont encore meilleurs le lendemain, il suffit alors de les réchauffer au four à très basse température.

IMG_0090

IMG_0099

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts

Roulés de crêpes de Manioc et Coco, à la confiture de Baobab

Roulés de crêpes de Manioc et Coco, à la confiture de Baobab

La farine de manioc, d’où je viens on ne la cuisine pas souvent en dessert, on ne s’en sert point pour en faire des pâtisseries. Au Cameroun, on en fait des beignets qu’on fait cuire dans de l’huile de palme et qu’on accompagne d’une purée […]


Gâteau à IG bas au yaourt de Soja et à l’orge mondée

Gâteau à IG bas au yaourt de Soja et à l’orge mondée

Quand j’ai commencé l’expérimentation des recettes à IG bas pour garder la ligne mais surtout, surtout pour sauver ma peau de boutons disgracieux qui m’envahissent quand je fais les yeux doux aux sucres raffinés et cie, le plus difficile a été (et c’est peut-être votre […]




Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :