Soupe réconfortante à la Banane plantain et Ail des Ours

Soupe réconfortante à la Banane plantain et Ail des Ours

Ces jours-ci, les jours sont si pluvieux et les cieux bien gris. Un temps pareil invite au cocooning et à au lâcher-prise… L’Automne et l’hiver sont les saisons où je prépare le plus de soupes. Tu connais plus réconfortant qu’une soupe? Ça tient chaud, c’est agréable, ça met du baume à l’âme et pour peu qu’elle soit parfumée aux plantes aromatiques, elle devient réconfortante, apaisante… 

Cette recette fait partie de mes soupes préférées. C’est le mariage inattendu des deux ingrédients phares de cette recette:  Le premier pousse en Afrique et en zone tropicale, le second colonise les sous-bois d’Europe le printemps venu. Ce sont la Banane plantain et l’Ail des ours. 

La banane plantain chez moi en Afrique, se mange sous toutes les formes et à toutes les sauces. Mûres ou vertes, elles sont frites pour accompagner les grillades et du poisson à la braise,  ou cuites à la vapeur pour accompagner les plats en sauce ou de légumes.

En côte d’ivoire, il est associé au manioc ou à l’igname selon les régions pour réaliser le fameux « foutou », boules obtenues en pilant le plantain dans un mortier. Non loin de là au Cameroun, on l’appelle d’ailleurs « Plantain pilé », là-bas on fait plutôt un mélange de bananes plantains encore vertes et de bananes plantain mûres. Et si on ajoute des haricots rouges et un peu d’huile de palme, on obtient un savoureux plat traditionnel Bamiléké de l’Ouest Cameroun.

Mais on ne va pas piler de plantain aujourd’hui! Un petit bouillon sucré-salé fera l’affaire, j’adore le préparer pour me réchauffer les soirs d’automne trop frais ou les jours d’hivers trop froids. Mais avant de présenter la recette, zoom sur les ingrédients phares de la recette:

La banane plantain : Fruit-légume assez énergétique, au même titre que les haricots ou les pommes de terre; il est riche en fibres, très digeste, et est la source de nombreux minéraux et de vitamines A, B et C.

L’ail des ours, stimule lui aussi la digestion. Cette plante sauvage au parfum d’ail, pousse dans les forêts d’Europe. Les feuilles, bulbes et fleurs de la plante se consomment comme des légumes, comme condiment, pour agrémenter des salades, pestos, soupes; ou encore en tisane en prévention de l’artériosclérose et de l’hypertension.

J’adore son parfum, il a quelque chose de plus que l’ail, quelque chose de subtil, de raffiné… . Comme il pousse à l’état sauvage, il peut être cueilli d’avril à Juin. Ressemblant fort au muguet (qui, lui, est toxique), on ne court aucun risque de se tromper car si son jumeau lui ressemble presque trait pour trait, l’ail des ours lui dégage une odeur d’ail qui n’échappera pas au cueilleur le plus amateur. Et on peut en profiter toute l’année! Il suffit de les conserver au congélateur, dans un bac à glaçons par exemple.

On trouve de plus en plus de l’Ail des Ours au rayon épices des magasins, au même rayon que les currys, herbes aromatiques séchées, etc. 

Pour cette recette justement, je prends juste la quantité dont j’ai besoin au congélateur. Pour les bananes plantain, je les préfère mûres mais pas trop, à ce stade elles sont sucrées et je les aime mieux ainsi. Dans l’idéal, elles doivent être « entre-deux », plus tout à fait vertes et tout juste jaunes.

 

• 3 bananes plantains

• 1 gros oignon

• 1 c. à soupe d’ail des ours cueilli au printemps, haché et congelé

• 1 tomate

• 1 pincée de Curcuma

• 1 cube de bouillon aux légumes

• 1 c à soupe d’huile

• Sel, poivre

Préparation et cuisson:

1- La veille, sortir du congélateur l’ail des ours. S’il vient d’être cueilli, les passer sous un filet d’eau froide, essorer et hacher les feuilles et les bulbes. Préserver l’équivalent d’une poignée pour la recette

2- Eplucher les bananes plantain; plus elles tendent vers la maturité, plus la peau se décolle sans difficulté. Les couper en deux dans le sens de la largeur, ou en trois selon sa longueur.

3- Faire chauffer de l’huile dans une casserole à feu doux, ajouter les oignons hachés et les laisser dorer pendant 2 min, ajouter les bananes plantain, et tous les autres ingrédients. Saler et poivrer. Recouvrir d’eau. Et laisser cuire pendant 20 à 25min; surveiller la cuisson à mi-cuisson et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !



Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :